Prosveta

Pensée du mardi 29 septembre 2020

un Maître - un grand Maître doit animer un corps collectif

Pour travailler sur l’humanité un grand Maître a besoin d’un corps collectif ; tels de ses disciples sont les yeux, les oreilles ou la bouche de cet organisme, tels autres le cœur, l’estomac, les poumons, les bras, les jambes… Tant qu’il ne peut pas animer ce corps collectif, le Maître est limité. L’esprit d’un grand Maître fait donc des efforts pour s’incarner, non seulement dans son propre corps physique, mais aussi dans le corps collectif d’une communauté spirituelle afin de la développer et de l’améliorer. Mais ce corps collectif doit, en retour, faire autant d’efforts pour aider l’esprit du Maître à s’incarner et se manifester en lui. C’est pourquoi, au lieu de rester fixé sur le corps de Jésus cloué sur une croix, un chrétien doit avoir pour unique préoccupation de se préparer à devenir une parcelle purifiée et lumineuse de ce corps collectif que l’esprit du Christ travaille à animer. II y a deux mille ans Jésus est mort crucifié, c’est un fait, on ne peut pas revenir là-dessus, mais c’est à nous maintenant de renforcer le corps du Christ pour que son esprit continue à travailler sur la terre.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur