Prosveta

Pensée du mardi 10 octobre 2017

Perdre la tête : couper le lien avec le Ciel - Pour justifier des paroles ou des gestes malheureux

Pour justifier des paroles ou des gestes malheureux, combien de gens disent : « Je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai perdu la tête ! » Et cette explication leur suffit. En réalité, ce qu’ils ont perdu à ce moment-là, c’est le lien avec le monde divin, ce lien grâce auquel tous les éléments, toutes les activités sont maîtrisés, coordonnés, harmonisés. Et alors, voilà le désordre, la débandade, les gestes, les regards et les paroles qui partent dans tous les sens. Si vous coupez le lien avec le monde divin, les cellules de votre organisme apprennent que la tête, le chef, n’est plus là. À partir de ce moment elles ne se sentent plus tenues de respecter l’ordre et l’harmonie que vous aviez réussi à introduire en vous, elles deviennent comme des ennemis qui vous menacent. Avant, elles étaient soumises, obéissantes, mais maintenant plus rien ne les retient : vous êtes au lit malade, ou bien vous accumulez les erreurs, vous souffrez, et elles se réjouissent en disant : « Ah, ah, c’est très bien, ça t’apprendra à abandonner le lien avec le monde de la lumière ». Mais faites revenir la tête, rétablissez le lien et elles se remettront à travailler ensemble harmonieusement.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur