Prosveta

Pensée du vendredi 14 août 2015

Plaire au public - le danger d’y perdre son âme

Si l’on a vraiment besoin d’être compris et apprécié des autres, il est préférable de bien choisir ceux dont on souhaite avoir l’estime. Vous direz : « Oh, nous savons cela. » En êtes-vous si sûrs ? Êtes-vous sûrs que, pour vous attirer l’approbation des gens ou leurs applaudissements, vous ne faites jamais rien contre la justice et la bonté ? Quand vous vous associez à des critiques et à des moqueries, que faites-vous ? Au fond de vous-même, vous savez bien que ces critiques et ces moqueries sont souvent exagérées, mais afin de plaire aux autres, non seulement vous riez mais vous y ajoutez même votre grain de sel. Et dans les domaines artistique et politique, combien se laissent aller à des compromissions pour avoir du succès ! Être apprécié des sages, ce n’est pas intéressant, ils sont si peu nombreux ! On n’a là qu’un maigre public ou très peu de voix aux élections. Mais cela vaut-il la peine de s’avilir pour ce genre de succès ?

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur