Prosveta

Pensée du lundi 29 novembre 2010

Plantes - leurs conditions de vie : analogies avec celles du spiritualiste

Puisqu’elles sont fixées au sol, les plantes sont obligées de supporter la chaleur, le froid, le vent, l’orage… Ce sont certainement des conditions pénibles, mais malgré cela elles poussent et fleurissent. Et combien sont belles leurs couleurs et agréables leurs parfums ! Le spiritualiste est, symboliquement, exposé aux mêmes conditions difficiles que les plantes. Et pourtant ces conditions sont de beaucoup préférables à celles que choisit le paresseux qui reste à l’abri dans son « grenier ». Au grenier, bien sûr, les semences ne sont pas exposées aux intempéries, mais elles courent d’autres dangers bien plus graves : moisir, être dévorées par les souris ou les vers et surtout ne servir à rien de bon. Or, être inutile est la pire des destinées. Planté dans la vie spirituelle, l’homme se heurte à des obstacles, mais au moins il est sur la bonne voie : il pousse, il se défend, il crée.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur