Prosveta

Pensée du mardi 5 juillet 2005

Plat de lentilles - cédé par Esaü à Jacob. Son symbolisme

Esaü, affamé, cédant son droit d’aînesse à son frère Jacob en échange d’une assiette de lentilles, vous connaissez certainement cet épisode de l’Ancien Testament. C’est évidemment un récit symbolique qu’il faut interpréter. Esaü représente l’être humain prêt à sacrifier ce qui lui donne un très grand prix aux yeux de son Père céleste, en échange de plaisirs immédiats. Car la faim est synonyme de tous les appétits, de toutes les convoitises. Combien d’autres faims que la faim physique réclament d’être assouvies et font perdre aux humains leur droit d’aînesse, c’est-à-dire leur dignité de fils de Dieu! Chaque fois qu’un être cède à un instinct, et pas seulement la gourmandise, mais la sensualité, la colère, la jalousie, l’ambition, la haine, il vend son droit d’aînesse, sa royauté intérieure pour un plat de lentilles, et il s’appauvrit, il se soumet, il devient esclave. En échange de quelque chose qui n’en vaut pas la peine, il abandonne un bien extrêmement précieux en lui: la vie divine.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur