Prosveta

Pensée du mardi 1 juin 2010

Prédestination de l’homme - devenir comme son Père céleste

La prédestination de l’homme, sa prédestination lointaine, est de devenir comme son Père céleste, de s’approcher chaque jour de plus en plus de sa sagesse, de son amour, de sa puissance, et de les manifester dans sa vie. Mais sur le chemin de cette grande prédestination, l’homme doit travailler avec de petites prédestinations. Ainsi, la prédestination des pieds est de porter le corps physique et de marcher dans la direction que la tête leur indique ; quelquefois, le pied donne un coup à quelqu’un, mais ce n’était pas sa prédestination ! La prédestination des mains est de réaliser, de créer, de bénir ; elles peuvent aussi blesser et détruire, mais ce n’est pas leur prédestination. La prédestination des yeux est de regarder, de recevoir les images, la lumière, mais s’ils lancent des regards foudroyants, cela n’était pas dans leur prédestination. Et ainsi de suite pour tous les organes… Et maintenant, qu’est-ce que l’homme lui-même ? L’homme est une synthèse de toutes ces prédestinations, et son rôle est de les diriger, de les organiser, car elles sont là comme des moyens, des auxiliaires vers sa grande et lointaine prédestination : devenir comme Dieu Lui-même.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur