Prosveta

Pensée du samedi 24 décembre 2011

Préparation - nécessaire avant toute manifestation

Pendant neuf mois, l’enfant qui va naître se trouve dans une sorte de nuit et tout se prépare dans cette nuit. C’est dans l’obscurité du sein maternel que se forment les organes de son corps : ses poumons, son cœur, son cerveau… Si cette construction ne s’effectue pas dans de bonnes conditions, sa vie au grand jour sera compromise, car le jour, c’est-à-dire l’existence terrestre, dépend de cette nuit, la gestation. Toute manifestation peut être comparée au passage de la nuit au jour… ou bien aussi au dévidage progressif d’une pelote formée par des fils de couleurs différentes. La manifestation représente le déroulement des fils, mais les fils ne peuvent être que ceux qui ont déjà été enroulés. Alors, si vous ne vous efforcez pas de travailler avec la sagesse, n’espérez pas tirer un jour la sagesse de votre tête ! Tout ce que l’on veut manifester doit avoir été préparé longtemps à l’avance. Ne vous y trompez pas : pour produire quelque chose de véritablement achevé dans le monde visible, il faut avoir longuement travaillé dans le monde invisible.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur