Prosveta

Pensée du mercredi 7 novembre 2012

Prier - toucher en soi-même un sommet à partir duquel se déclenchent des courants bénéfiques

Un microcosme créé à l’image du macrocosme, l’univers, c’est ainsi que la Science initiatique présente l’être humain. Et puisqu’au sommet de l’univers règne le Seigneur, dans l’être humain aussi existe un sommet, qui représente le Seigneur, et ce sommet, c’est son Moi supérieur. C’est pourquoi, quand vous vous concentrez sur le Seigneur pour qu’Il exauce vos désirs, vous touchez le sommet de votre être, et il se déclenche alors des vibrations tellement pures et subtiles qu’en se propageant elles produisent en vous des transformations extrêmement bénéfiques. Et même si vous n’obtenez pas du Seigneur tout ce que vous avez demandé, vous gagnez quelque chose, un élément très spirituel. Souvent, c’est vrai, vous n’êtes pas exaucé, parce que, d’après le Ciel, ce que vous demandez ne serait pas tellement bon pour vous, et il se peut donc qu’il refuse de vous l’accorder. Mais l’utilité de cette demande, c’est que vous êtes arrivé à toucher le sommet en vous-même. Vous avez pu déclencher ainsi une puissance supérieure qui, en se propageant, influence toutes vos cellules, toutes les entités au-dedans de vous, et qui vous apporte des éléments extrêmement précieux.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur