Prosveta

Pensée du mercredi 21 novembre 2012

Prison et peine de mort - ne résolvent pas le problème de la criminalité

La tendance naturelle des humains est de vouloir punir celui qui a mal agi. Mais dans quel but veulent-ils le punir ? Parce qu’ils souhaitent qu’il s’améliore, ou bien veulent-ils seulement appliquer la justice et régler des comptes ?…. Punir un malfaiteur sans lui donner les moyens de se corriger, cela ne s’appelle pas justice, mais vengeance. Combien s’imaginent qu’en emprisonnant les criminels on leur donne une leçon !…. Pas du tout, ils deviennent souvent pires qu’avant. Et d’autres pensent qu’en les condamnant à mort, on procède à une élimination purificatrice. Mais quand on extermine les moustiques sans s’occuper des marécages, les moustiques reviennent de plus belle, vous ne l’avez pas constaté ? Et dans nos sociétés se promènent des moustiques d’une espèce particulière. Si on ne veut plus être piqué, il ne faut pas leur laisser les conditions où ils ne peuvent que proliférer.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur