Prosveta

Pensée du jeudi 16 février 2012

Psychisme - nécessité de connaître ses structures et ses mécanismes

Combien de personnes parlent d’amour mystique, alors qu’elles vivent dans la sensualité et le désordre des passions ! Et d’autres s’imaginent qu’elles se sont consacrées à un idéal spirituel, alors qu’en réalité elles ne servent que leur vanité, leur besoin de dominer les autres, etc. Vous direz : « Mais pourquoi ? C’est de l’hypocrisie ? » Non, il peut y avoir chez elles de réelles aspirations spirituelles. Seulement il ne suffit pas d’« aspirer » pour réaliser, celui qui n’est pas capable de comprendre les structures et les mécanismes du psychisme humain en général et de son propre psychisme en particulier, va au-devant des pires contradictions. De même que dans le macrocosme, l’univers, la tête noire est représentée symboliquement comme le reflet dans l’eau de la Tête blanche de Dieu, dans ce microcosme qu’est l’homme la nature inférieure est le reflet inversé de sa nature supérieure. L’étendue d’eau est représentée en lui par le diaphragme qui sépare, symboliquement, sa nature supérieure de sa nature inférieure. Et de même que la tête noire ne peut exister sans la Tête blanche, la nature supérieure et la nature inférieure en l’homme ne peuvent exister l’une sans l’autre. C’est à lui d’être lucide et d’apprendre comment faire servir sa nature inférieure à l’épanouissement de sa nature supérieure.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur