Prosveta

Pensée du mardi 19 octobre 2010

Reconnaître - ce qu’on a reçu de Dieu, de ses parents et de son Maître

Les humains attendent généralement des êtres autre chose que ce qu’ils peuvent leur donner ; et ce qu’ils leur donnent de précieux, ils le négligent, parce que ce n’est pas cela qu’ils attendaient. Regardez : est-ce que les créatures humaines ont de la reconnaissance pour le Créateur ? Non, et elles trouvent même toutes sortes de reproches à Lui faire. Est-ce que les enfants sont vraiment reconnaissants vis-à-vis de leurs parents ? Vous entendez souvent comment ils les critiquent et se moquent d’eux… Et ne parlons pas des griefs que nourrissent les disciples à l’égard de leur Maître ! Il a beau leur donner toutes les méthodes pour travailler sur eux-mêmes, se perfectionner et devenir de véritables fils et filles de Dieu, lumineux, rayonnants, non, non, ce n’est pas cela qu’ils veulent ; ils veulent les succès, les pouvoirs, la gloire, rencontrer l’âme sœur, et le Maître est très coupable de ne pas répondre à leurs désirs. Seigneur Dieu, que faire avec des êtres pareils ? Il ne faut pas s’étonner ensuite s’ils sont éternellement malheureux. Qu’ils apprennent un peu à donner quelque chose en échange de tout ce qu’ils reçoivent du Seigneur, de leurs parents, et de leur Maître – s’ils en ont un. Qu’ils soient au moins un peu conscients qu’ils reçoivent quelque chose, et ils trouveront la paix et la joie.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur