Prosveta

Pensée du vendredi 28 octobre 2011

Richesses - on ne possède vraiment que celles qu’on est capable de donner

Imaginez un paysan qui, au lieu de semer son blé dans le champ, déciderait de le garder au grenier… les souris finiront par venir le grignoter, ou bien il moisira, et vous trouvez ce paysan stupide. Eh bien, on peut trouver tout aussi stupides ceux qui ne pensent pas à partager leurs possessions matérielles ou spirituelles : d’une façon ou d’une autre, ils les perdront. Combien de gens riches n’éprouvent plus aucune joie des richesses qu’ils possèdent ! C’est donc d’une certaine façon qu’ils les ont perdues. Et ils les ont perdues parce qu’ils n’ont pas su les partager. Nous ne possédons vraiment que ce que nous sommes capables de donner. Oui, et je vous dirai même que tout ce que vous décidez de donner de bon et de beau venant de votre âme et de votre esprit est déposé dans les banques célestes. Alors, le jour où vous avez besoin d’être aidé, soutenu, vous n’avez qu’à vous présenter, la banque vous reconnaît et on vous donne ce que vous demandez.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur