Prosveta

Pensée du mercredi 10 octobre 2012

Royaume de Dieu - comment le sage travaille à son avènement

Décidez-vous aujourd’hui à vous asseoir sur les bancs de l’École divine. Sortez vos livres et vos cahiers, et commencez à étudier. Vous direz : « Mais il y a les autres, là, qui me dérangent ! » Eh bien, tâchez tout de même de les supporter et oubliez-les un peu. Vous tous devrez un jour passer des examens et, quand vous les passerez, on verra ce que vous avez appris, retenu et surtout appliqué. Ce n’est pas moi qui vous ferai passer les examens, mais la vie. Et la vie est implacable, vous ne pourrez pas l’amadouer en lui racontant des histoires sur tel et tel qui vous ont dérangé ou vous ont empêché de réaliser tous vos bons projets. Le sage ne se plaint pas des défauts et des faiblesses qu’il observe chez les autres. Il ne les critique pas, il ne les combat pas, mais il s’efforce, en les supportant, de transformer ces défauts en lui-même, car cette transformation produit une énergie qu’il peut renvoyer ensuite sous forme de lumière. C’est ainsi qu’il travaille pour l’avènement du Royaume de Dieu.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur