Prosveta

Pensée du vendredi 22 mars 2013

Vaniteux - mérite l’indulgence

La vanité est certainement un défaut, mais il faut être indulgent avec les vaniteux, car n’est-ce pas leur besoin de se faire remarquer qui les pousse à être actifs et même à faire des choses magnifiques ? Il est vrai que c’est surtout magnifique pour les autres qui en bénéficient. Pour eux-mêmes, c’est souvent beaucoup moins profitable. Combien se sont épuisés, ruinés ! Le vaniteux se dépense, se démène, il se montre généreux, et même s’il n’y est pas poussé par le désintéressement, même s’il veut seulement plaire aux autres, se montrer, gagner l’approbation et l’admiration, on ne peut pas tellement le lui reprocher. Les artistes, les acteurs et les musiciens en particulier, sont tous d’une certaine façon vaniteux… et tant mieux : quel bonheur, quelle joie ils donnent aux autres quand ils font un concert, un spectacle ! Eux-mêmes, pendant ce temps, sont peut-être malades, découragés, angoissés, mais ils jouent, et le public ne se rend pas compte de leur détresse. Ils sont vraiment héroïques. Je ne vous pousserai évidemment pas à cultiver la vanité, mais il faut reconnaître que l’humanité doit beaucoup aux vaniteux. Et pas seulement aux artistes, mais aussi à tous ceux qui ont entrepris de grandes réalisations afin que leur nom reste dans l’histoire.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur