Prosveta

Pensée du dimanche 25 novembre 2012

Victoires - que nous remportons : le mérite doit toujours en être attribué à Dieu

Lorsque vous sentez que vous avez remporté une victoire sur votre nature inférieure, restez modeste. Et pour rester modeste, vous devez penser que ce n’est pas à vous qu’en revient le mérite, mais au Seigneur qui vous a donné le pouvoir de la maîtriser. Donc, après chaque victoire, dites : « Ce n’est pas à moi, Seigneur, ce n’est pas à moi, mais c’est à ton Nom qu’en revient la gloire. » Sinon vous risquez de tomber dans les pièges de l’orgueil et de la vanité, comme c’est déjà arrivé à beaucoup. Et quand on vous félicite parce que vous avez bien agi ou fait un bon travail, dites encore : « Ce n’est pas à moi, Seigneur, c’est à ton Nom qu’en revient le mérite. » Car en faisant votre éloge, il arrive que, sans le vouloir, les autres vous tendent des pièges : ces éloges peuvent vous tourner la tête. Il faut travailler pour la gloire de Dieu, et si l’on vous donne des louanges, reportez ces louanges sur Lui. C’est par cette attitude que vous vous révélez comme son serviteur. Quant à votre véritable gloire, ce n’est pas votre gloire personnelle, mais la gloire de Dieu.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur