Prosveta

Pensée du vendredi 1 juillet 2011

Vie - chacun se prononce sur elle selon le niveau qui est le sien

La vie telle que chacun la voit est en grande partie le reflet de ce qu’il est lui-même. S’il pense qu’elle est belle, c’est qu’il porte la beauté en lui ; et s’il pense qu’elle n’a aucun sens, c’est qu’il est ignorant et borné. Suivant les personnes, la vie prend des expressions tellement différentes ! Mais la vérité, c’est que pour la majorité d’entre elles, elle reste une inconnue. Combien de fois on entend dire : « Eh oui, mon vieux, qu’est-ce que tu veux, c’est la vie ! » Un homme est malade, malheureux, ruiné, trompé par sa femme, et il dit : « C’est la vie ! » Pour tout ce qui est négatif, on dit : « C’est la vie ». Mais de quelle vie parle-t-on ? Il y a des vies et des vies. Il y a la vie du crapaud, du sanglier, du crocodile, ou alors la vie de la colombe, la vie de l’ange, la vie de Dieu… Celui qui se prononce sur la vie ne peut le faire qu’à son niveau. La vie dans toute son ampleur, sa grandeur, son immensité, qui peut prétendre la connaître ?

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur