Prosveta

Pensée du mardi 22 juin 2010

Vie - se concilier ses puissances

À voir les réactions et le comportement habituels de certaines personnes, on dirait qu’elles ressentent la vie comme une divinité ennemie qui cherche le moyen de les anéantir. La vie est bien la plus grande puissance qui existe, mais elle n’a aucune volonté d’anéantir les humains. Les difficultés et les obstacles placés sur leur route ont pour but de les renforcer, pas de les détruire, et c’est à eux de se concilier cette puissance qu’est la vie en apprenant à travailler avec elle. Pourquoi ce qui est pénible, douloureux pour certains n’est ni pénible ni douloureux pour d’autres ? Exactement comme à l’école où, tandis que certains élèves terminent facilement un exercice en quelques minutes et reçoivent une excellente note, d’autres peinent et reçoivent une note lamentable. Tous les jours la vie présente à chacun de nous des problèmes à résoudre et nous devons nous y efforcer en cherchant les solutions en nous-même. Ceux qui se contentent de contourner les problèmes ou de les fuir, la vie les rattrapera plus loin et ils auront de plus en plus de peine à affronter les difficultés, car ils n’auront pas appris la leçon du jour… comme à l’école, encore, où l’élève insouciant et paresseux n’arrive pas à rattraper son retard. Apprenez à voir dans les épreuves des exercices à faire, des problèmes à résoudre : la force, la foi, l’amour que vous sentirez augmenter en vous au fur et à mesure que vous y parviendrez, seront les diplômes que la vie elle-même vous décernera.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur