Prosveta

Pensée du mardi 9 avril 2013

Visible - est limité, l’invisible est sans limites

Ce que l’on voit est toujours peu de chose en comparaison de ce que l‘on ne voit pas. Alors, pourquoi n’accorde-t-on de l’attention et de l’importance qu’à ce que l’on voit ? L’essentiel est toujours invisible, à commencer par la vie. Est-ce que l’on voit la vie ? Non, mais seulement ses manifestations. On ne voit pas non plus les pensées et les sentiments, mais on voit leurs expressions sur les visages, et surtout on constate les belles actions ou les crimes qu’ils produisent dans le monde. Cherchez, réfléchissez : tout ce qui nous entoure nous révèle les limites de ce que l’on voit et l’immensité de ce que l’on ne voit pas.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur