Prosveta

Pensée du dimanche 17 février 2013

Vocabulaire - sa richesse contribue à l’enrichissement de notre vie psychique

Le langage est en constante évolution : de nouveaux mots apparaissent tandis que d’autres disparaissent ; mais à l’exception des linguistes, peu de gens y prêtent attention. Il est dommage d’abandonner certains mots, car on laisse ainsi s’effacer dans sa conscience les réalités qu’ils désignent. Les mots ne sont pas seulement des abstractions, mais des entités vivantes qui ont établi des relations avec d’autres mots. Ainsi, la perte d’un mot entraîne la disparition des liens qu’il avait avec d’autres mots, donc avec d’autres entités, et c’est toute une culture qui s’appauvrit. Beaucoup de gens emploient les mêmes mots pour nommer et qualifier des objets, des événements et des êtres qui n’ont rien en commun. Leur vocabulaire est tellement pauvre ! Tâchez non seulement de ne pas les imiter, mais d’employer aussi des mots dont vous n’avez pas l’habitude de vous servir. En sachant nommer précisément les choses, on les vivifie en soi et il s’ensuit tout un enchaînement de transformations bénéfiques : en enrichissant votre vocabulaire, vous enrichissez aussi vos perceptions, votre sensibilité et votre compréhension.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur