La nouvelle religion : solaire et universelle (1)

Une nouvelle philosophie qui éclairera le monde

Réf : C23FR

218 pages - 3 schémas - 1 photo - 1 tableau

ISBN : 9782855662671

Langue : Français

Produit physique

21,80 €

Produit numérique

14,21 €
Ajouter à la liste d'envies

Si le terme de religion semble être galvaudé, Omraam Mikhaël Aïvanhov en donne une définition nouvelle et résolument universelle, à l’image du soleil dont le langage est compris par toutes les créatures : lumière, chaleur et vie. Dans ce premier tome, l’auteur nous apporte une vision synthétique de la science de la vie : les deux natures qui nous composent, la nécessité d’une fraternité bien comprise et son impact sur la vie sociale, les nouvelles formes disponibles dans l’invisible afin d’être incarnées dans notre réalité, les vibrations subtiles que le soleil communique à notre cerveau, le rôle d’un Maître spirituel authentique, l’importance de l’action dans la matière en faisant du corps l’instrument de l’esprit, connaître les lois de la destinée (karma, réincarnation et libération).

I - Le fleuve de vie
II - La connaissance de l'homme : ses deux natures
III - "Vous êtes des Dieux"
IV - La révolution héliocentrique : la fraternité
V - Le Maître
VI - Le soleil, image de la Sainte Trinité
VII - Un nouveau type d'homme : le symbolisme du prisme
VIII - La nourriture : le Verbe
IX - Comment travailler sur sa propre matière. Le corps de la Résurrection
X - Les lois de la destinée

« La seule religion véritablement universelle est la religion solaire, car seul le langage du soleil est un langage universel que tous les êtres comprennent : celui de la lumière, de la chaleur et de la vie qu’il distribue inépuisablement à travers l’espace à toutes les créatures.
Quand la lumière de la religion solaire aura pénétré les esprits, c’est toute l’organisation de la vie qui deviendra universelle : il n’y aura plus de séparations entre les êtres, plus de frontières, plus de guerres. Ce n’est pas la nature ou le Créateur qui ont tracé des limites et des frontières, mais la convoitise des humains. Ils se battent pour dominer un morceau de terre, mais quelque temps après ils sont obligés de tout abandonner, et seule la terre reste. Il faut donc cesser de vouloir qu’une race ou qu’une religion domine le monde et impose ses points de vue ; tous doivent marcher ensemble vers la religion et la fraternité universelles comme nous l’enseigne le soleil. »

C23FR

Fiche technique

Langue Français
Informations 218 pages - 3 schémas - 1 photo - 1 tableau

Nos suggestions