Prosveta

Pensée du samedi 3 novembre 2018

l’Amour : prendre et donner du feu - Vous avez vu des fumeurs dans la rue : il arrive que l’un d’eux

Vous avez vu des fumeurs dans la rue : il arrive que l’un d’eux, n’ayant ni allumettes ni briquet, s’approche d’un passant dont la cigarette est allumée, pour lui demander du feu ; ils placent alors leurs cigarettes bout à bout, et le premier, satisfait, s’en va en remerciant… Vous direz : « Oui, mais pourquoi nous parlez-vous des fumeurs, vous qui conseillez de ne pas fumer ? » Parce que, comme je vous l’ai souvent montré, certains actes de la vie quotidienne nous instruisent sur des phénomènes plus subtils. Si les hommes et les femmes sont poussés à s’embrasser, c’est pour se donner du feu. Comme les fumeurs approchent leurs cigarettes, ils approchent leurs lèvres afin d’allumer quelque chose en eux. Quelquefois ça prend, quelquefois non. Et quand le feu prend, il arrive que non seulement il les consume avec tout ce qu’ils possèdent intérieurement, mais encore qu’il ravage aussi es alentours ! S’aimer, c’est prendre et donner du feu, mais cela nécessite beaucoup de prudence et un grand savoir.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur