Prosveta

Pensée du samedi 25 avril 2020

Loi de justice et loi d’amour - Moïse avait imposé à son peuple des lois implacables : œil pour œil

Moïse avait imposé à son peuple des lois implacables : œil pour œil, dent pour dent. La moindre faute devait être punie, il n’était jamais question d’indulgence ou de pardon. Mais c’était normal, l’humanité en était à un degré d’évolution où elle avait besoin de règles strictes et devait commencer par apprendre la justice. À cette époque-là, la justice était déjà un grand progrès. Mais cette situation ne pouvait durer éternellement. Dieu est clément et miséricordieux, et il fallait que les humains deviennent comme Lui, cléments et miséricordieux. C’est pourquoi Jésus est venu enseigner le pardon. Étudiez la façon dont il a agi avec la femme adultère que les Pharisiens voulaient lapider : par son attitude Jésus transgressait la loi de justice, mais en transgressant cette loi de justice, il instituait la loi d’amour.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur