Prosveta

Pensée du jeudi 11 octobre 2012

Nutrition - dimension spirituelle

Vous mangez quelques fruits, et voilà que cette nourriture, une fois digérée et assimilée, contribue au bon fonctionnement de tout votre organisme. Quelle est cette Intelligence capable d’apporter à chaque organe de notre corps ce dont il a besoin pour que nous puissions continuer à vivre ? Comment ne pas être en admiration devant elle ?… Grâce à cette nourriture vous allez continuer à voir, à entendre, à respirer, à goûter, à toucher, à parler, à chanter, à marcher. Et même vos cheveux, vos ongles, vos dents, votre peau, etc., vont en profiter. Oui, comment ne pas être saisi d’admiration devant cette Intelligence ? Désormais, vous devez davantage penser à elle. Tâchez de la découvrir et de lui manifester votre reconnaissance. Ce qui est essentiel dans la nourriture, ce n’est pas la matière des aliments. Ce qui est essentiel, ce sont les énergies qu’ils contiennent, la quintessence emprisonnée en eux, car c’est là qu’est la vie. La matière de l’aliment n’est qu’un support. À travers cette matière, c’est donc la quintessence que nous devons chercher à atteindre, afin de nourrir aussi nos corps subtils. Considérer que nous mangeons pour nourrir seulement notre corps physique est une erreur : nous mangeons pour nourrir aussi notre cœur, notre intellect, notre âme et notre esprit.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur