Prosveta

Pensée du mercredi 4 octobre 2017

Nutrition et respiration - mastiquer l’air comme on mastique les aliments

Habituez-vous, quand vous mangez, à mâcher longuement la nourriture, afin que les glandes salivaires aient le temps de faire leur travail. En effet, la salive contient différentes substances chimiques qui interviennent dans la digestion. Leur action est comparable à une sorte de cuisson qui facilite l’assimilation des aliments. Donc, si vous mastiquez la nourriture jusqu’à ce qu’elle devienne liquide, il ne reste que très peu de déchets et, même en mangeant peu, vous bénéficiez de beaucoup d’énergies. Les mêmes lois régissent la respiration. C’est pourquoi, lorsque vous respirez, efforcez-vous d’absorber l’air lentement et profondément ; il faut qu’il puisse descendre jusqu’à la base des poumons afin de les dilater. Et après avoir absorbé l’air, vous devez le retenir, comme si vous le mâchiez. De même que la bouche mastique la nourriture, les poumons, en quelque sorte, mastiquent l’air. L’air que l’on respire est comme une « bouchée » de nourriture remplie d’énergies et, pour bien le digérer, on doit non seulement le retenir mais le rejeter très lentement.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur